Bibliographie et webographie de la séance du 24 avril 2009 :

Site professionnel de Madeleine AKRICH

Madeleine AKRICH., 1993, «Les objets techniques et leurs utilisateurs, de la conception à l'action», Raisons pratiques, numéro spécial 'Les objets dans l'action', p.35-57. En combinant des ressources issues de la sociologie de la traduction et de la sociologie de l'action, l'auteur propose dans cet article un certain nombre de concepts permettant l'analyse de l'action avec des dispositifs techniques. Celle-ci peut être envisagée selon trois modalités qui effectuent chacune le lien entre contenus techniques et compétences des acteurs : traduction, coopération, coordination. L'article débouche sur une analyse des conditions d'infélicité dans l'action avec les dispositifs techniques. .pdf à télécharger ici

Madeleine AKRICH, Cécile MÉADEL, 2002, «Prendre ses médicaments/prendre la parole : les usages des médicaments par les patients dans les listes de discussion électroniques», Sciences Sociales & Santé, 20, (1), p.89-116. Quelle place les patients accordent-ils au médicament dans la manière dont ils envisagent leur maladie et leurs rapports aux médecins ? Cet article s'appuie sur un matériau original : les contributions de patients à des listes de discussion sur internet. Il met en évidence d'une part, la grande variété des aspects pris en compte par les patients dans leurs échanges sur le médicament, et d'autre part, l'existence de rapports aux médicaments spécifiques de la maladie traitée : dans les trois cas étudiés (cancer, maladie de Parkinson, et fibromyalgie), l'on voit comment, au travers du médicament, se redéfinissent la maladie, le patient, la médecine… en relation avec des éléments hétérogènes comme l'organisation des soins, le partage des compétences entre médecins, l'état des connaissances sur la maladie, sur les traitements, la nature même des traitements. article en ligne

Madeleine AKRICH, M., 2002, « Du genre aux genres : vers la dénaturalisation d'une catégorie sociale ? », in L'engendrement des choses : des hommes, des femmes et des techniques, Danièle CHABAUD-RYCHTER, Delphine GARDEY, Editions des archives contemporaines, pp.95-100 Dans cette contribution, je me propose donc de caractériser, dans les différentes approches décrites, la notion de « genre » et de montrer comment elle s'articule à celle de « sexe » : on verra comment celle-ci, en quelque sorte référent obligé de la notion de « genre », prise dans une relation duale avec elle, sort elle-même transformée par ces évolutions conceptuelles. La complexification des relations entre genre et techniques aboutit à des conceptions assez différentes du genre même. Les travaux décrits ont conduit à des remises en question dans les champs de recherche sur lesquels ils se sont appuyés et ont permis de faire avancer l'histoire et la sociologie des techniques ; peut-être est-il temps que, la maturité du domaine aidant, le front d'interrogations se déplace vers les « gender studies » elles-mêmes. pdf à télécharger

Madeleine AKRICH, Danièle CHABAUD-RYCHTER, Delphine GARDEY, 2005, «Introduction», Cahiers du genre, Politiques de la représentation et de l'identité. Recherches en gender, cultural, queer studies (38), p.5-14. Introduction du numéro consacré aux gender, cultural, queer studies

Madeleine AKRICH, Michel CALLON, Bruno LATOUR B., 2006, Sociologie de la traduction. Textes fondateurs., Paris, Presses des Mines de Paris. Lire la présentation / Voir la table des matières Le Centre de sociologie de l’innovation (CSI), laboratoire de sociologie de l’école des mines, créé en 1967, a joué un rôle indéniable dans la constitution et le développement du champ STS, Science, Technique et Société. L’originalité du CSI dans ce domaine a été non seulement d’étudier l’impact des sciences et des techniques sur la société, mais de développer une théorie originale pour analyser les multiples façons dont la société et les sciences se mélangent. De proche en proche, cette théorie transforme l’économie de l’innovation, l’histoire et la philosophie des sciences, la sociologie de la culture et des médias, l’anthropologie médicale et biologique, l’analyse des marchés… De nombreux outils pratiques pour la gestion de l’innovation, la politique scientifique, l’enseignement des controverses, la description de l’activité de recherche, le suivi des transformations techniques ont été développés. La dimension politique et citoyenne de toutes ces recherches devient de plus en plus visible, quand le développement des sciences et des techniques multiplie les interrogations, voire les inquiétudes. Cette approche, la sociologie de l’acteur réseau, souvent désignée sous son appellation anglaise Actor Network Theory est désormais très largement mobilisée par les sciences sociales et étudiée dans les cursus universitaires. Elle a donné lieu à une ample littérature, principalement en langue anglaise. Or, nombre de ses textes fondateurs sont aujourd’hui introuvables, parce qu’ils ont été publiés dans des revues qui ne sont plus disponibles, qu’ils sont difficiles à trouver ou parce qu’ils n’ont jamais été traduits en français. Ce premier recueil, qui réunit les textes de trois chercheurs du CSI : Madeleine Akrich, Michel Callon et Bruno Latour, privilégie les approches anthropologiques des sciences et des techniques. Présentation en.pdf

Madeleine AKRICH, Cécile MÉADEL, 2007, «De l'interaction à l'engagement: les collectifs électroniques, nouveaux militants dans le champ de la santé», Hermès, 47, p.145-154. Les collectifs constitués sur l’internet interviennent-ils dans la cité ? Existe-t-il des mécanismes qui permettent de passer des interactions électroniques à des interventions perçues comme émanant d’un groupe ? En prenant comme terrain d’étude des listes de discussion par mail sur des thématiques liées à la santé et au handicap, on verra émerger trois niveaux d’action collective : les actions individuelles qui visent à des formes de reconnaissance collective ; l’agrégation d’actions individuelles, en particulier à travers des outils de représentation propres à chaque liste ; la structuration en collectifs actifs dans l’espace politique.. .pdf à télécharger

Donna HARAWAY, “Manifeste Cyborg et autres essais. Sciences, Fictions, Féminismes”. Anthologie sous la direction de Laurence Allard, Delphine Gardey, Nathalie Magan, Exils, 2007. ” La fin du XXe siècle, notre époque, ce temps mythique, est arrivé et nous ne sommes que chimères, hybrides de machines et d'organismes théorisés puis fabriqués ; en bref, des cyborgs. Le cyborg est notre ontologie ; il définit notre politique. Le cyborg est une image condensée de l'imagination et de la réalité matérielle réunies, et cette union structure toute possibilité de transformation historique. Dans la tradition occidentale des sciences et de la politique, tradition de domination masculine, raciste et capitaliste, tradition de progrès, tradition de l'appropriation de la nature comme ressource pour les productions de la culture, tradition de la reproduction de soi par le regard des autres, la relation entre organisme et machine fut une guerre de frontières”.

Critical Art Ensemble, La résistance électronique et autres idées impopulaires, ed. Eclats, `1997 : Consulter l'ouvrage

Critical Art Ensemble, projets Biotech Contestational Biology and Fuzzy Biologicla Sabotage

Site professionnel de Nathalie Jeremenko

Nathalie JEREMENKO, Biotech Hobbysts As a service to readers, Biotech Hobbyist Magazine publishes available plans or information realting to newsworthy products, techniques and scientific and technological developments. Because of possible variances in the quality and condition of materials and workmanship used by readers, Biotech Hobbyist Magazine disclaims any responsibility for the sale and proper functioning of read-built plans or information published in this magazine. Since some of the equipment or organisms in Biotech Hobbyist Magazine may relate to or be covered by patents, Biotech Hobbyist Magazine disclaims any liability for the infringement of such patents by the making, using or selling of any such equipment or organism, and suggests that anyone interested in such projects consult a patent attorney.

Nathalie JEREMENKO and EUGEN THACKER, Creative Biotechnolohges : a user manuel, 2004, Biotechnology promises to impact upon virtually every aspect of our lives, and yet the methods, techniques, and practices of biotech often remain closed off from the public, making it hard to understand exactly what it is and how it will impact our broader understanding of biology, politics, and culture. Biotech Hobbyism seeks to counteract this sense of alienation and fuel this curiosity through promoting an understanding of the means, what’s and where for’s of biotech. chapitres .pdf à télécharger

Superweed 1.0 par Heath Bunting « La Super Mauvaise Herbe type 1.0 (2003) est un équipement de technologie DIY capable de produire une Super Mauvaise Herbe génétique et mutante, destinée à attaquer les monoculture appartenant à des sociétés. La Super Mauvaise Herbe type 1.0 contient un mélange d'ingrédients naturels, génétiques et mutants comme les graines de Brassica GM (huile de Colza, radis sauvage, moutarde, Shepardís Purse). la Super Mauvaise Herbe est créée pour résister aux herbicides habituels, qui, non seulement menacent la productivité des produits agricoles conventionnels mais aussi la production et la distribution des plantes herbacées. »

DIYBio DIYbio is an organization that aims to help make biology a worthwhile pursuit for citizen scientists, amateur biologists, and DIY biological engineers who value openness and safety. This will require mechanisms for amateurs to increase their knowledge and skills, access to a community of experts, the development of a code of ethics, responsible oversight, and leadership on issues that are unique to doing biology outside of traditional professional settings.

tmp/lab : HackLab (Vitry, France) /tmp/usine tmp/kineklub

/tmp/lab is a hacker space in Vitry sur Seine for people doing creative things with technology, culture and arts. It’s the first Parisian hacker space and is a project from lelab.fr initiative. We aim at getting together people from the most varied horizons, making projects together and sparking new ideas for the 21st century. Various people are developping new ideas, new projects, new arts, bridging the digital divide, helping people to grasp technology in a creative manner, communicating our open vision of the world, empowering people to develop their project with new technologies.

HackBio Historique du HackBio sur Actiwikiste (Wikipedia de l'Activisme)

NanotechAngels One of the favorite films made from 2005 The Heavenly Righteous Opposed to Nano-tech Greed manifested at a conference of potential investors in the nano-technology industry today. Harry Swan, once in charge of PR for Monsanto and now trying to sell nano-tech to investors, was presented with a Can of Worms

 
vendredi_24_avril_2009_12h30-14h30/experts_et_amateurs_dans_les_technosciences_avec_madeleine_akrich_paris_tech-mintes_et_une_presentation_d_experimentations_de_hackbio.txt · Dernière modification: 2014/03/20 10:46 (modification externe)